google-site-verification=6QFYIdafFaFwGHDWuo6zIAqxSslugl5v4AxTh6-IVVs

Prières et écrits accompagnant les icônes

Prière au Dieu-Jardinier

«Tu seras comme un jardin arrosé»  Isaïe 58

 

Tu es Celui que mon cœur aime.

C’est quand j’aime que tu me crées.

Jardinons ensemble à ce que Tu sèmes,

Afin que mon cœur puisse se dilater.

Garde enfin mes pensées dans la paix,

Surgit en moi des inquiétudes en tourbillons,

Fais jaillir en moi les semences vraies

Celles en qui je demeure en ton Nom.

Que ma simplicité et ma joie rayonnent,

Incarnée, je désire créer avec Toi,

Exprimer que ta Création est bonne,

Qu’elle peut être une source de joie.

Pour Toi, fontaine publique je serai,

Jaillissement de ton amour reçu dans ma passion,

Car mon puits profond s’est transformé

Pour l’ami qui cherche l’eau à son puits sans fond.

 

Fais fleurir mon sens de l’amour.

Cet amour qui me redresse et m’unifie,

Qui dilate mon cœur à son tour,

Qui rebondit en l’autre, ton ami.

L’Amour est mon unique Sève.

Branchée à ta Source, j’aime.

Disposée à me joindre à ton rêve

D'être en Toi afin d’être un autre toi-même.

Magdalie Nadeau

 

Coeur de la matière

Hommage à Pierre Teilhard de Chardin

et à «l’Ad Amorem» d’Ignace de Loyola

Dieu, Sagesse Créatrice, a créé le monde et l’univers

à la manière d’une fleur qui se déploie, comme une fougère.

Tout était en Lui, le Verbe, comme une fleur fermée.

Tout fut par Lui, le Verbe, comme Parole déployée.

La Vie en son essence est déploiement et expression.

La matière s’ouvrit comme un arbre ou les ailes d’un papillon.

La Parole s’exprima en ouvrant une à une ses branches,

Comme l’ivraie et le bon grain, le raisin sera sa vendange.

 

Ce déploiement se vit dans l’invisible de ton cœur.

Mais un combat s’y livre afin de laisser surgir le meilleur.

De par ton humanité, tes peurs, par tes blessures de vie,

T’enfermer sur toi-même et rester plié sera ton ennemi.

Dieu t’attire à te redresser, à déployer ton être d'enfance,

À t’ouvrir le coeur à la confiance, l’amour , l’espérance.

L’Amour est la force qui ouvre les pétales de ton être blessé,

L’Amour unifie ton cœur morcelé, guérit tes liens brisés.

 

Le papillon encore fragile déploie lentement ses ailes fripées.

C’est pour goûter à sa liberté qu’il a quitté son cocon du passé.

Pour toi, c’est  d’entrer dans ta liberté, dans ton goût de vivre,

T’aimer toi-même, aimer l’humain, la création et poursuivre!

Une à une les pétales de ton être peuvent s’ouvrir dans ce Jardin.

Que tous puissent sentir un peu de ton parfum sur leur chemin.

 

Magdalie  Nadeau

 

Marie-Madeleine et le Christ

Oeuvre pour l'Institut de Formation Théologique et Pastorale de Chicoutimi

Marie de Magdala, va trouver mes frères et dis-leur…

" j'ai vu le Seigneur et voici ce qu'il m'a dit ". Jean 20, 18

 

 

Se mettre en route pour en connaître davantage sur la théologie…

 

Tout cela part d'un désir éprouvé, une quête déposée par Dieu lui-même pour le chercher. Un élan, qui naît souvent d'une rencontre avec le Vivant au cœur de sa vie. Comme Marie de Magdala au tombeau, repartir en ayant soi-même goûté un peu de l'expérience du Ressuscité.

 

Être attiré par la Parole de Dieu, celle de la Bible et celle qui parle en son cœur. Être invité alors à faire l'expérience de la Parole «vivante» au coeur de la Parole-écrite.

 

Le Ressuscité invite à faire la rencontre d'un Dieu brûlant d'Amour, désirant communiquer sa Vie, son feu. Le feu de la Parole fait brûler le cœur. Cette chaleur conduit à le communiquer aux autres, pour un monde meilleur.

Magdalie Nadeau

Si le grain ne meurt...

 

Le Verbe s'est fait chair

Vois comme grandit un grain de sénevé,

Un pépin de vigne et un grain de blé…

C'est ainsi que Dieu sème aujourd'hui

En toi et autour de toi, malgré ton oubli.

La création alors est lumineuse de Lui.

La matière devenant porteuse de Vie

À quiconque sait vraiment discerner

Sa sagesse, à même le monde créé.

 

Vois tout est déjà là, parfois à tes yeux, caché.

Présent en toi et autour de toi, même voilé.

Il suffit d’écouter les semences encore endormies,

Ces élans sourds d’espérance qui crient en toi la vie.

 

Ces semences de confiance, d’amour sont des bougies,

Qui, dans la terre noire de tes profondeurs disent Oui.

Même si un jour à leur ouverture tu as été blessé.

Ose croire que ta liberté vivra à les laisser se déployer.

et

Le Semeur sème dans ton jardin intérieur.

Il t’invite à sa suite à devenir jardinier-accompagnateur.

L’aider à prendre soin de Ses semences qu’Il dépose dans les cœurs.

Apprendre à jardiner, adaptant tes outils, sans fatigue, sans douleur.

Car finalement c’est Lui qui donne la croissance, la vie de l’intérieur

 

Magdalie Nadeau

 

Icône Pantocrator d'aujourd'hui

 

Le Ressuscité habite au coeur du Monde

Invitation à s'abriter en son coeur de Feu

La Parole fait chair

Comme un grain de blé qui devient pain,

La Parole de Dieu comprise avec le coeur

devient ensuite  pain donné au monde.

Magdalie Nadeau

 

 Va en pèlerinage vers ta terre promise comme Abraham, Moïse, Emmaüs

 

«Quitte ton pays pour le pays que je t'indiquerai» Genèse 12,1

En entendant cet appel de Dieu, Abraham entreprend son pèlerinage. Dieu t’invite toi aussi à vivre un pèlerinage intérieur et te dit : Quitte ton pays connu vers une terre inconnue, celle de la liberté!

Moïse entend Dieu lui demander d’aider son peuple à vivre un pèlerinage afin de sortir de son esclavage : « J’ai vu la misère de mon peuple qui est en Égypte. J’ai entendu son cri devant ses oppresseurs; oui, je connais ses angoisses (…) fais sortir d’Égypte mon peuple». Exode 3, 7-10

Si tu te sens interpellé à vivre la liberté alors tu seras invité à quitter ton Égypte intérieure, tes sécurités et certaines de tes peurs qui t’emprisonnent pour risquer une autre route inconnue.


Sache que Dieu t’assure de sa présence en cours de route. Il a bien dit à Moïse avant de partir :  «Je serai avec toi.»  Exode 3,12

Sans assurance extérieure, c'est une route de Foi et d’Espérance. « Par la foi, Abraham obéit à l’appel de partir vers un pays qu’il devait recevoir en héritage, et il partit ne sachant où il allait». Hébreux 11,8

Pour Abraham et Moïse, la Montagne a été un lieu de rendez-vous avec le Dieu de l’Alliance. Toi aussi sur ton chemin tu iras à ta montagne intérieure où Dieu t’invitera à vivre une rencontre avec Lui.

Regarde la Lumière qui brille en toi et fixe ton regard devant vers la Lumière. Comme les premiers disciples «marchons dans la lumière comme Il est lui-même dans la lumière» 1 Jean 1,7   Cette lumière parle de la promesse attendue depuis Abraham, celle de l’incarnation du Christ, la Lumière venue dans le monde.

Magdalie Nadeau

 

 Coeur de chair brûlant de Lui

Le Ressuscité était caché dans la rencontre avec tes pairs.

Bref moment où son Feu a dilaté ton cœur de pierre.

Il l’a assoupli vers son appel en cœur de chair.

Y as-tu reconnu ce Pèlerin hier?

Le cœur de chair au centre:


Ce cœur est modelé avec les passages d’Emmaüs et de la prophétie d’Ézéchiel «…j’ôterai de votre sein votre cœur de pierre et vous donnerai un cœur de chair…». Il représente le cœur de chair de toute personne enflammée par le Feu du Christ. Il est de chair grâce à son Feu qui a passé par l’ouverture créée par la blessure. C’est aussi le cœur même du Christ qui a été symboliquement transpercé.

Le cœur de pierre:


Ce cœur est une pierre trouvée avec cette forme originale de cœur transpercé. Il symbolise l’état du cœur de pierre ou lorsque le cœur est assombri, tourné vers la blessure comme pour les disciples d’Emmaüs. Le Ressuscité passe souvent par cette ouverture du cœur blessé.

Tout autour du cœur de chair, la silhouette du Ressuscité:


Le Christ s’est enflammé des Écritures et a embrasé le cœur des pèlerins d’Emmaüs. Les Écritures du Psaume 38 forment donc une silhouette humaine, le Christ. En haut de sa tête le Psaume le confirme : « …mon cœur brûlait en moi, ma pensée s’allumait comme un feu; alors je me suis mis à parler…». Par sa main droite le Christ touche le cœur de pierre pour le transformer par son Amour en un cœur comme le Sien. Toutes les gravures autour de la toile représentent ces rencontres qui humanisent le cœur, qui le dilatent et permettent d’y rencontrer le Christ.

Magdalie Nadeau

 

 Parabole du Semeur

Au service du Semeur, Il t'appelle à être jardinier des cœurs.

L'aidant à dégager les ronces qui étouffent les pousses de vie,

Allant même à aider à dégager les roches des cœurs endurcis.

leurs racines pourront pousser profond en leurs terres intérieures

Il te montre à travailler la terre pour qu’elle devienne fertile,

À disposer les cœurs à accueillir ses semences de vie,

À faire germer aussi celles qui dorment en sourdine,

Aider à mettre de son Eau sur celles qu'Il fait croître en Lui.  

Magdalie Nadeau

 

 Croissance en Dieu, dépouillement

« …si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il demeure seul; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruits. »  Jean 12, 24

Quand Dieu te fait croître de sa Sève amoureuse,

Il t’aide à alléger ta charge et à t’ouvrir à un dépouillement.

Ce Semeur en toi t’invite à écouter cet élan intérieur de Vie,

À étendre tes racines dans le terreau de ton humanité

Et d’y percevoir, par le dedans, sa Lumière.

Ose laisser derrière toi

L’enveloppe de certaines sécurités se rompre.

Mourir à des façons de penser, à des perceptions et des peurs

par lesquelles pourtant tu étouffes à les garder.

Quitte ton état de graine, même si ton enveloppe est confortable.

Quitte-le si tu veux te déployer dans ce que tu es appelé à être,

car la graine a tout en elle, en germe, pour devenir un arbre.

Écoute cet élan de vie te former en pommier

et donner un jour de son fruit.

Tu peux choisir, sans le savoir,

De rester dans des souffrances connues

Au lieu d’oser un pas vers un bien-être inconnu…

Magdalie Nadeau

 

 Voici la Bible qui a donné de ses pages

Tu es béni, Dieu de la Création,

Toi qui me donnes ces pages,

Ces feuilles,

Fruit de l'arbre et du travail des humains.

Je te les présente, 

Elles deviendront nourriture pour la vie intérieure.

Magdalie Nadeau

Vision d'Ézékiel chapitre 2:

«L'Esprit entra en moi comme il m'avait été dit, il me fit tenir debout et j'entendis celui qui me parlait. Il me dit: "Ouvre la bouche et mange ce que je vais te donner", (...) Je regardai, et voici qu'une main était tendue vers moi, tenant un livre roulé (...) J'ouvris la bouche et il me fit manger ce livre, puis il me dit: " Fils d'homme, NOURRIS-TOI ET RASSASIE-TOI DE CE LIVRE que je te donne." Je le mangeai et, dans ma bouche, IL FUT DOUX COMME LE MIEL. »

 

 Éloge de la vie cachée

Dieu peut t’amener aussi à une vie cachée en ton Nazareth.
Vivre un effacement comme la vie de Joseph, Marie et Elisabeth.
Pour un temps ou pour la vie, car cela peut être ton appel à «être».
Ceci te permettra d’entrer plus profond dans un invisible à naître.

Entrer dans ton Nazareth comme Jésus fit presque toute sa vie.
Trente années cachées où «demeurer en Dieu» fut son fruit.
La Sagesse lui a dit : pour que l’Arbre qu’Il est, porte ses pommes juteuses,
Il doit déployer ses racines, se renforcir par la vie de la Sève amoureuse.

Magdalie Nadeau

 

 Branche-toi à la Source

Dieu existe et s'Il a l’Amour pour visage,

Ton regard le verra si ton cœur aime l’amour davantage.

Ne laisse pas tes blessures t’endurcir, ouvre ton regard, vois le beau.

Regarde l’amour qui circule chez les autres, même sans un mot.

L’amour que tu te portes et celui que tu recherches dans tes quêtes.

Voilà tu as le regard à la bonne place, à la bonne fenêtre.

 

Et si un amour existait que tu ne vois pas encore.

Saint Jean nous a partagé qu’il en existait un plus fort :

« Aimons-nous les uns les autres, puisque l’amour est de Dieu et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est Amour » 1 Jean 4, 7-8

 

 L’Amour inconditionnel s’est incarné en un visage humanisé,

Car le Christ est l’Arbre de Vie, la Vigne, auquel te greffer.

Il désire faire circuler l’Amour vrai dans toutes les fibres de ton être.

Branche-toi donc à sa Sève, Il est peut-être comme un hêtre.

Dieu est le tronc et nous les branches de son corps

Les branches ont besoin de la sève pour vivre au-delà de la mort.

L’Arbre a besoin de celles-ci pour continuer à donner la vie encore.

 

 Branche-toi à sa Sève qui a une saveur d’amour inconditionnel.

Tes yeux s’ouvriront et verront l’Amour vrai dans ta vie personnelle,

Dans le geste gratuit, le regard d’un enfant et le bien accompli.

Même si l’autre devant toi y arrive difficilement, même dans son repli.

Aimer, même si tu ne trouves pas que tu y arrives correctement.

L’Amour n’attend pas que tu sois parfait(e) pour être partagé vraiment.

Toi, n’attends pas d’être sans défaut pour mériter d’y goûter un instant. 

Magdalie Nadeau

 

 À la rencontre du puits intérieur

Je porte ces soifs de vie et de bonheur,

Alors je cherche un puits en mon for intérieur.

Je désire une eau qui abreuverait mon coeur,

Qui emplirait un vide, un creux, une douleur.

 

Oh oui, je pressens déjà que l’Amour est sa saveur.

J’entends l’Hôte divin murmurer des paroles en douceur.

Tout assis à la margelle de mon puits, je pressens une lueur.

Ces harmoniques familières résonnent en mon intérieur :

« Si tu savais le don de Dieu, ce qu’il y a de plus Beau…

Regarde ce puits de pierre et cherche en lui son eau.

Si tu t'en désaltères, tu auras soif à nouveau;

Je peux te donner Moi gratuitement une eau,

Tu n'auras plus jamais soif en accueillant ce cadeau;

L'eau que je te donnerai deviendra en toi une vive eau,

Une source d'où jaillit la vie sans fin, et ce, sans seau.

Ce puits de pierre semble vide tellement il est profond.

Il donne accès à une source souterraine en son fond.

Tu portes aussi un puits en toi, là où tu vis tes tourbillons.

Alors, penche-toi et regarde le vide dans ce puits, allons!

Tu ne vois pas l'eau, que du noir et en plus, sans un son.

Pourtant s’il y a un puits, il y a une eau tout au fond.

Ainsi la soif que tu ressens, le vide intérieur fortement ressenti.

Ce «manque à être», il parle de ton «désir d’être» et de vie.

Entends-y ce désir, car c’est par lui que tu seras conduit.

Quelqu’un t’y attend, qui te conduira aux sources de la vie.

C’est Lui, la Source, qui t’attire à la désirer encore une fois…

Il te dit : «Tu as un puits en toi et la Source est là.  Je suis en toi. »

Aide-moi mon Dieu à descendre en ces espaces sans effroi,

Car la douleur me fait trembler et j’ai peur de m’y noyer, tu vois.

Donne-moi donc la main et fais jaillir de mon cœur, la Foi. 

Magdalie Nadeau

 

Bureau d'accompagnement situé dans la Ville de Québec.

Pour la rejoindre à Québec veuillez lui envoyer un courriel.

Youtubechaine.jpg
logo_csm-300x89.jpg

Création-webmestre Magdalie Nadeau Créative 2020