google-site-verification=6QFYIdafFaFwGHDWuo6zIAqxSslugl5v4AxTh6-IVVs

Prières et écrits accompagnant les icônes

INTRODUCTION

Prière au Dieu-Jardinier

 

«Tu seras comme un jardin arrosé» 

Isaïe 58

 

« Tu es Celui que mon cœur aime.

C’est quand j’aime que tu me crées.

Jardinons ensemble à ce que Tu sèmes,

Afin que mon cœur puisse se dilater.

Garde enfin mes pensées dans la paix,

Car surgissent en moi ces inquiétudes en tourbillons,

Fais jaillir en moi les semences vraies

Celles en qui je demeure en ton Nom.

 

Que ma simplicité et ma joie rayonnent,

Incarnée, je désire créer avec Toi,

Exprimer que ta Création est bonne,

Qu’elle peut être une source de joie.

Pour Toi, fontaine publique je serai,

Jaillissement de ton amour reçu dans ma passion,

Car mon puits profond s’est transformé

Pour  l’ami qui cherche l’eau à son puits sans fond.

 

Fais fleurir mon sens de l’amour.

Cet amour qui me redresse et m’unifie,

Qui dilate mon cœur à son tour,

Qui rebondit en l’autre, ton ami.

L’Amour est mon unique Sève.

Branchée à ta Source, j’aime.

Disposée à me joindre à ton rêve

D'être en Toi afin d’être un autre toi-même. »

 

Magdalie Nadeau

VOIR L'ICÔNE

« Coeur de la matière»

 

Hommage à Pierre Teilhard de Chardin

et à «l’Ad Amorem» d’Ignace de Loyola

 

Dieu, Sagesse Créatrice, a créé le monde et l’univers

à la manière d’une fleur qui se déploie, comme une fougère.

Tout était en Lui, le Verbe, comme une fleur fermée.

Tout fut par Lui, le Verbe, comme Parole déployée.

La Vie en son essence est déploiement et expression.

La matière s’ouvrit comme un arbre ou les ailes d’un papillon.

La Parole s’exprima en ouvrant une à une ses branches,

Comme l’ivraie et le bon grain, le raisin sera sa vendange.

 

Ce déploiement se vit dans l’invisible de ton cœur.

Mais un combat s’y livre afin de laisser surgir le meilleur.

De par ton humanité, tes peurs et par tes blessures de vie,

T’enfermer sur toi-même et rester plié sera ton ennemi.

Dieu t’attire à te redresser et à déployer l’être de ton enfance,

À t’ouvrir le coeur par la confiance, l’amour et l’espérance.

L’Amour est la force qui ouvre les pétales de ton être blessé,

L’Amour unifie ton cœur morcelé et guérit tes liens brisés.

 

Le papillon encore fragile déploie lentement ses ailes fripées.

C’est pour goûter à sa liberté qu’il a quitté son cocon du passé.

Pour toi, c’est  d’entrer dans ta liberté et dans ton goût de vivre,

T’aimer toi-même, aimer l’humain, la création et poursuivre!

Une à une les pétales de ton être peuvent s’ouvrir dans ce Jardin.

Que tous puissent sentir un peu de ton parfum sur leur chemin.

 

Magdalie  Nadeau

VOIR L'ICONE

 

« Marie-Madeleine et le Christ»

 

Titre : Marie de Magdala, va trouver mes frères et dis-leur…

" j'ai vu le Seigneur et voici ce qu'il m'a dit ".

Évangile de Jean 20, 18

 

Se mettre en route pour en connaître davantage sur la théologie…

Tout cela part d'un désir éprouvé.

Une quête déposée par Dieu lui-même pour le chercher.

Un élan, qui naît souvent d'une rencontre avec le Vivant au cœur de sa vie.

Et comme Marie de Magdala au tombeau,

partir en ayant soi-même goûté un peu de l'expérience du Ressuscité.

 

Être attiré par la Parole de Dieu, celle de la Bible et celle qui parle en son cœur.

Être invité alors à faire l'expérience de la Parole «vivante» au coeur de la Parole-écrite.

Le Ressuscité invite à faire la rencontre d'un Dieu brûlant d'Amour,

désirant communiquer sa Vie, son feu. Le feu brûle alors le cœur.

Cette chaleur conduit le communiquer aux autres, pour un monde meilleur. »

 

Magdalie Nadeau

VOIR L'ICÔNE

 

«Si le grain de sénevé ne meurt...»

 

Titre : Le Verbe s'est fait chair et, comme un grain de sénevé.

 

« Vois comme grandit un grain de sénevé,

un pépin de vigne et un grain de blé…

alors c’est ainsi que Dieu sème la Vie

en toi et autour de toi, malgré ton oubli.

La création alors est lumineuse de Lui.

La matière devenant porteuse de vie

à quiconque sait vraiment discerner

sa sagesse, à même notre humanité.

 

Vois tout est déjà là, parfois à tes yeux, caché.

Présent en toi et autour de toi…même voilé.

Il suffit d’écouter les semences encore endormies,

ces élans sourds d’espérance qui crient en toi la vie.

 

Ces semences de confiance, d’amour sont des bougies,

qui, dans la terre noire de tes profondeurs disent Oui.

Même si un jour à leur ouverture tu as été blessé.

Ose croire que ta liberté vivra à les laisser se déployer. »

 

 

Magdalie Nadeau

VOIR L'ICÔNE

Bureau d'accompagnement situé dans la Ville de Québec.

Pour la rejoindre à Québec veuillez lui envoyer un courriel.

Youtubechaine.jpg
logo_csm-300x89.jpg

© 2020 Webmestre Magdalie Nadeau